Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/03/2018

Yara Lapidus revient avec un clip magnétique Depuis Toi

Yara Lapidus, Depuis Toi

Yara Lapidus, épouse du couturier Olivier Lapidus, apporte son élégance de styliste dans la musique avec son nouvel album Indéfiniment, composé avec Gabriel Yared.

Depuis toi, le nouveau clip en noir et blanc de Yara Lapidus parle d'amour avec pudeur et sentiment.

Libanaise d'origine, parisienne d'adoption, Yara Lapidus a muri cet album adulte, nourri d'influences de partout dans le monde. Gabriel Yared, d'origine libanaise également apporte sa science de compositeur à de disque de songwriting haut de gamme, enregistré à Abbey Road avec des cordes splendidement arrangées.

Voici le clip de Yara Lapidus pour Depuis Toi :

Gabriel Yared et Yara Lapidus sont tous les deux des exilés de l’âme, des nostalgiques d’un pays lumineux, meurtri par la guerre. Leur amitié trouve sa source dans les montagnes du Mont Liban. Ils sont tous les deux nés à Beyrouth. Lui a été le producteur de Michel Jonasz, de Françoise Hardy, pour ne citer que ces deux géants de la chanson française. Elle, a déjà vécu plusieurs vies dans la mode, avant de devenir cette chanteuse à la voix si pénétrante.

Vous préférez chanter dans quelle langue?

J’adore chanter en arabe, ma langue maternelle. On me dit que c’est beaucoup plus touchant et beaucoup plus profond.

Qu’est-ce qui vous épanouit aujourd’hui, Yara ?

Ma vie de femme, mon amoureux Olivier, mes filles, mes parents, la famille, les rapports que je tisse avec les êtres humains, tout ce qui a rapport avec les êtres. Je ne m’attache pas au matériel. Je ne porte pas de bague, ni de montre, je m’attache aux êtres, pas aux choses. Ce qui m’épanouit aujourd’hui, c’est d’aimer et d’être aimée. Ce qui ne m’épanouit pas, c’est par dessus tout, la méchanceté et l’indifférence.

En savoir plus sur Yara Lapidus

Yara Lapidus, Indéfiniment

10/03/2018

The Liminanas trace la route de Dimanche avec Bertrand Belin

The Liminanas, Shadow People

The Liminanas sort un clip pour Dimanche, l'un des meilleurs titres de leur album Shadow People.

Le duo perpignanais vient de publier la vidéo de son titre Dimanche avec des invités de choix : Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner.

Les deux perpignanais poursuivent leur route avec Shadow People : un cinquième album nourri de toute cette culture musicale, produit par Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre) dans son studio de Berlin, et sur lequel on croise des guests aussi divers et variés qu’Anton lui-même, Emmanuelle Seigner, Peter Hook, ou Bertrand Belin. Dimanche est extrait de leur dernier album, Shadow People (Because Music - disponible sur Apple Music) dont on vous racontait la genèse aux côtés du producteur, Anton Newcombe, du mythique Brian Jonestown Massacre.

Voici à regarder : The Liminanas - Dimanche (feat Bertrand Belin)

Difficile de commencer la semaine avec un clip qui s'appelle Dimanche. Et pourtant, le duo de Perpignan met une fois encore la barre assez haut en invitant la voix et la prose du breton Bertrand Belin pour accompagner leur escapade garage rock. The Liminanas, c'est un couple de quadras qui remplit toutes les salles de France, un titre qui tue avec Bertrand Belin en featuring et même Emmanuelle Seigner pour faire l’actrice muette dans le nouveau clip, aucun doute : dimanche c'est un des meilleurs jours de la semaine.

À noter que le groupe sera en concert le 29 mars au Trianon de Paris.

En savoir plus sur The Liminanas

The Liminanas, Shadow People, Dimanche

02/03/2018

Eddy de Pretto se la joue Normal

Eddy de Pretto, Normal

Eddy de Pretto vient de sortir un clip saisissant : Normal, nouvel extrait, après Kid, de son album célébré partout Cure.

Rhétorique transcendante, empoignante accompagnée d’une présence scénique saisissante, Eddy de Pretto nous présente Normal.

Alors que son premier album, « Cure », sort aujourd’hui, acclamé par la critique et par un public déjà conquis par « Fête de trop », Eddy de Pretto dévoile un nouveau clip. Dans « Normal », il monte sur un ring, seul avec son micro. Entouré d’hommes qui le filment et l’encensent, Eddy de Pretto se livre dans un texte autobiographique, haletant, sans filtre. Inclassable, il nous laisse sans voix.

"Je suis complètement normal, complètement banal" clame le chanteur qui poursuit son introspection sur fond de revendications sociales avec son premier album Cure. Dans une salle sombre et insalubre, transformée en salle de concert, Eddy se présente sur scène pour interpréter l’incisif Normal.

Voici Normal, le clip d'Eddy de Pretto :

Entre chanson française et rap, le jeune Eddy de Pretto bouscule les stéréotypes. Dans son nouveau clip, il dévoile une interprétation vibrante devant une foule déchaînée.

Son premier album, Cure, vient de sortir. L’artiste entame trois couplets puissants et un refrain tout aussi fort de sens qui retentissent comme une invective contre le conformisme intolérant de notre société. Comme sur l'EP Kid ou son nouvel opus Cure, Eddy De Pretto prend la parole pour ceux qui se sentent exclus ou marginalisés socialement et défend la liberté individuelle pour chacun. Une position qu’il illustre au travers de cette mise en scène coup de poing.

En savoir plus sur Eddy de Pretto

Eddy de Pretto, Cure

28/02/2018

Albé dévoile sa Face B avec Les Yeux Bas

Albé, Face A Face B

Albé, on vous en a déjà parlé à maintes reprises ici. En solo de Singtank, Alexandre de la Baume livre des compositions brutes vraiment intéressantes, comme ces Yeux Bas à découvrir aujourd'hui.

Albé est loin d’être un débutant, puisqu’avec sa sœur, il avait fondé le groupe Singtank, signé avec Warner, et livré deux albums très pop : le premier In Wonder, dans le style de Yodelice, était produit par Nellee Hooper (Massive Attack) ; le second, Ceremonies, portait le son du gourou de la prod’ Samy Osta (Feu ! Chatterton, La Femme, Rover). L’EP pop-rock d’Albé (donc Alexandre de La Baume), Face A était effectivement un assortiment de quatre morceaux qui auraient pu chacun figurer sur la Face A d’un vinyle. Harmonieuses torpilles de pop progressive, aux développements florissants, les morceaux Gene, Valises et Egards portaient bien la patte indéniable d’un auteur compositeur.

Désormais c’est un nouvel EP, Face B qui vient ajouter sa pierre à l’édifice en construction. La promesse d’un premier album qui s’annonce solide. Le single Les Yeux bas, parle de la cristallisation amoureuse.

Voici la vidéo des Yeux Bas d'Albé :

"Si Face A était comme une déclaration d’amour, avec Face B j’ai voulu m’atteler à une exploration plus aventureuse et profonde des sentiments amoureux et de cette envie d’être un autre que représente Albé. Elle résume assez bien le sens d’Albé pour moi dans ses deux parties : une première moitié qui est un aveu timide, et une deuxième moitié purement instrumentale qui cherche à dire en musique ce que je n’ai pas réussi à mettre en mots."

Albé Sortie de l'album Face A Face B Le 23/02 chez Simple / Sony Music

En savoir plus sur Albé

albé, les yeux bas, face a face b, singtank, simple, sony music

22/02/2018

Palatine à découvrir avec Grand Paon de Nuit

Palatine, Grand Paon de Nuit

Palatine va faire rapidement son trou dans le rock français si l'on juge les échos déjà reçus et ce Paris L'ombre qui annonce le premier album des parisiens qui ont appelé leur grand oeuvre Grand Paon de Nuit.

Les chansons de Palatine sont comme une invitation à partager pour chacun son petit coin de solitude. La voix de feu du compositeur et chanteur Vincent Ehrhart Devay trouble tous les mots qu’il transporte. C’est l’étincelle amoureuse qui embrase l’esprit au carrefour d’un imaginaire débridé.

Voici en écoute le sompteux Paris L'ombre :

Le nom du groupe Palatine s’est imposé sans mal. Le groupe voulait un nom féminin, qui puisse faire penser à la fois aux princesses, aux chapelles ou, qui sait, à une ville américaine. Palatine propulse Baudelaire et Verlaine sur les routes du blues avec un lyrisme étincelant. A suivre de près, les oreilles grandes ouvertes !

Palatine : Premier album Grand Paon de Nuit

Sortie le 23 mars 2018 chez Yotanka / [PIAS]

En concert au Café de la Danse le 15 mai 2018

En savoir plus sur Palatine

Palatine, Grand Paon de Nuit, premier album